La meilleure boutique de mariage à Montréal

Contact

[email protected]
514-694-6382
677 Chemin Bord du Lac, Dorval, QC H9S 2B7

Robes de mariée à Montréal et robes de demoiselle d’honneur

  •  Notre Boutique

Notre Boutique

En savoir plus sur notre boutique familiale

La première boutique de mariage tout-en-un de l’Ouest de l’Île de Montréal, Punta Chiara, existe depuis plus de 15 ans. Située à l’origine sur la rue St-Charles à Kirkland, la boutique a déménagé en novembre 2014 à une maison magnifique grise construite en 1899 sur le chemin Bord du Lac à Dorval.

Le personnel de cette charmante entreprise familiale vous souhaite la bienvenue dans leur maison élégante du XIXème siècle et vous offre un service à la clientèle à la fois personnalisé et attentionné. Punta Chiara offre une grande variété de styles de mariage allant de contemporains et rustiques à traditionnels et rétros, choisis par la propriétaire, Toni, ses filles et le personnel.

L'histoire de notre Boutique
L'histoire du 677 Chemin Bord du Lac

1894-1979

Au cours de l’été de 1898, un visiteur estival nommé Walters a acheté un terrain qui s’étendait de l’Avenue Dorval à la ferme Monette-Décary. Il a voulu construire une maison de campagne près du lac. Mais avant tout, il devait dégager une maison sur le territoire, donc l’a mise en vente.

Eusèbe Boyer, originaire du Saint-Laurent, a acheté la maison et l’a déplacée vers l’est au 675, chemin Bord du Lac, où elle est située aujourd’hui. Son épouse, Josephine Dufresne, l’a rejoint, accompagnée de leurs 12 enfants. Ils avaient six filles et six garçons, dont Donalda, née en 1894.

Donalda a fréquenté l’école du village et plus tard, l’Académie Savaria à Lachine. Une de ses sœurs était une religieuse qui faisait partie des Filles de la Sagesse. Donalda a travaillé comme infirmière à Port Jefferson à New York. En fait, c’était sa sœur qui l’a inspirée à devenir infirmière. Donalda s’est inscrite à un hôpital à Hailybury, en Ontario, en tant qu’infirmière étudiante. Elle a obtenu son diplôme en 1921.

Quelques années plus tard, Donalda s’est inscrite à l’École d’hygiène sociale appliquée à l’Université de Montréal. En 1929, elle est devenue hygiéniste sociale. Plus tard, Donalda a étudié la diététique à Montréal. En 1934, elle est devenue diététicienne.

Donalda s’est rapidement fait embaucher par la Compagnie d’Assurances Métropolitain. Elle a voyagé dans les trains du CFCP afin de prendre soin des femmes et enfants qui allaient rejoindre les hommes installés sur le territoire du curé Labelle dans les Laurentides. Donalda retournait voir ses patients le plus souvent possible.

Donalda a ensuite pris la décision de s’installer à Dorval.  Peu après, elle a été embauchée par le Conseil municipal comme aide-soignante pour les élèves de la Commission scolaire de Dorval.

En 1950, Donalda a collaboré avec le docteur J. Fabien Parent pour établir une clinique pour bébés dans sa propre maison. La clinique a d’abord déménagé à la salle paroissiale du village, et ensuite au sous-sol du bureau de la paroisse.

Donalda Boyer était aussi sage-femme. Combien de bébés a-t-elle aidés à naître? « Je ne m’en souviens plus », dit-elle. « Il y avait la famille Reid, Rousse, Gouin, Boyer, Hebert, Massie et plusieurs autres. »

Donalda était compatissante, courageuse, présente d’esprit, douce, et faisait preuve d’une fermeté sans pareille lorsqu’elle traitait ses patients.

Parfaitement bilingue, Donalda s’est rapidement attaché une clientèle privée. Riches, pauvres, noirs, blancs, francophones ou anglophones, tous lui étaient égaux.

Donalda voyageait partout en bicyclette. Mais durant l’hiver, le chef de police Damase Boyer (aucun lien de parenté) la reconduisait. Une fois par semaine, Donalda se rendait aux cliniques pour bébés de Ste-Geneviève et de Senneville; d’abord en bicyclette, et plus tard avec sa propre voiture.

Donalda était une sage-femme très appréciée au Maternity Home of St-Agnes à Lachine pendant plusieurs années. Plus tard, elle est devenue membre de l’Ordre des infirmières de Victoria. La jeune femme a enseigné des cours en premiers soins, en soins infirmiers à domicile et en soins prénataux.

À l’âge de 80 ans, l’interdiction d’avoir son permis de conduire a bouleversé Donalda, et elle a dû vendre son automobile.

Garde Boyer est décédée à Dorval le 18 octobre 1979, à l’âge de 85 ans.

« En tant que femme d’affaires, je suis fière du dévouement et de la force de cette pionnière, qui a ouvert la voie aux femmes vers la liberté dans leurs rêves et choix ».

RÉALISATIONS ET RECONNAISSANCE
Les réalisations et les reconnaissances de notre boutique au fil des ans

Chez Punta Chiara, nous sommes fiers de nos réalisations. En 15 ans d’existence, nous nous sommes démarqués de multiples façons et nous avons réalisé plusieurs de nos rêves.

En plus d’avoir habillé plusieurs Montréalais reconnus en plus de vedettes internationales, notre boutique a été reconnue par la Chambre de commerce de l’Ouest-de-l ‘Île de Montréal. En 2007, la Chambre nous a accordé un prix pour le meilleur service de détail. En 2011, notre boutique a été présentée dans une saison de La Boss des Noces de Canal V. En 2012, elle a été présentée dans les publications printemps/été de Wedding Bells ainsi que Hawaïan Bride.